Téter et parler

Publié le par fleur de printemps

En guise de pied de nez à quelques divagations psychanalytiques, selon lesquelles un enfant doit être sevré pour parler (l'humanité n'eut jamais parlé, si cela avait été vrai), voici deux charmantes anecdotes:

Un jour, mon petit ange observe mes seins avec attention, portant son regard de l'un à l'autre. Puis lève ses yeux vers moi et me dit "DEUX".

Autre anecdote plus récente, mon petit ange vient d'ajouter le mot merci à son vocabulaire. Après les dernières tétées, en arrêtant, il me dit "MERCI".

Publié dans allaitement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article